Archives pour la catégorie ‘Style’


13 vieux bien sapés

Images, Style — Article écrit par le 2 janvier 2013 à 19 h 38 min

« Grand âge, vous mentiez : route de braise et non de cendres… »

Non y en a 10. Mais gloire aux vieux bien sapés. Aux anciens, aux darons magnifiques, aux « nobles vieillards » bibliques rassasiés d’années qui aiment à porter le complet-veston même pour seulement descendre acheter le pain.

Photos: the Sartorialist et Hedi Slimane

 

Étiquetté :

Tutoiement vestimentaire

Style — Article écrit par le 21 septembre 2011 à 1 h 54 min

Un gentil commentateur demande :

 

Les libéraux sont gentils et les socialos haineux, c’est entendu.

Mais il y a une question, qui me vient en comparant l’élégant Sorman et ce plouc de Michéa: Pourquoi les uns s’habillent bien, ou du moins essaient, tandis que les autres mettent toujours un point d’honneur à ne ressembler à rien ?

Vous avez déjà vu une secrétaire de mairie soigner son apparence ? Ou une guichetière de la Sécu sur son 31 ? Ou quelque chose de plus offensant pour la vue qu’une manif de profs ? Comme si l’absence d’allure et la médiocrité était l’uniforme tacite de la fonction publique.

Quelqu’un a une explication ?

Oui : moi.

Je réponds : Rousseausisme. Il y a d’un côté ceux qui considèrent (par atavisme, hein) que l’homme est naturellement bon et que donc la sophistication vestimentaire en tant que haute construction sociale est un signe de corruption (aliénation, domination, hiérarchisation, etc), et les autres qui considèrent que l’homme est naturellement un sagouin nombriliste et que c’est un signe de respect pour autrui de montrer qu’en public on fait l’effort de se différencier le plus possible de cet état primitif (et non de se différencier d’autrui, pour preuve, l’élégance se constitue de classiques ).

A cela il faut bien évidemment ajouter la notion de goût, le sophistiqué raté, outrancier, part de la construction sociale première évoquée (élégance = supériorité sociale) mais tente néanmoins de se l’approprier par orgueil, partant d’un postulat faux qu’il veut tourner à son avantage, il tombe de fait dans le ridicule pathétique par son échec à y parvenir, et trahit non pas l’esthétique, mais son essence, faisant apparaitre sa mentalité doublement viciée (rousseauisme + veulerie). On est tenté de les faire fusionner, le veule étant un rousseauiste qui s’agite. Exemple :

Tout cela est donc évidemment valable pour les pauvres comme pour les riches.

NB : la notion de supériorité sociale est ici prise au sens commun-donc gauchiste (argent, pouvoir), donc évidemment inversée- c’est tout le sens de cette analyse-si on la prend au sens philosophique (je fait l’effort d’être évolué parce que je sais qu’au fond je suis une bête narcissique qui tutoie tout le monde (non je ne ferai pas de lacanisme sur le tutoiement bien que ce soit tentant))…

 

 

Titre :

Lien :

Description :

Fermer