Archives pour la catégorie ‘Alcool & repassage’


12 cocktails pour parer au pire en 2012

Alcool & repassage — Article écrit par le 23 décembre 2011 à 9 h 14 min

1. – Licenciement

Ne mettez pas le feu à votre bureau, à vos dossiers en attente, ni à l’entreprise ou à l’automobile à pétrole du patron. Mais mettez le feu quand même, ça vous soulagera : le coffee diablo. Quand vous versez le liquide encore enflammé dans le café, ne manquez pas de vouer aux dieux infernaux toute l’entreprise ainsi que son gros ou petit personnel. (Cas graves : remplacez le café par du Kamok.)

2. – Rupture

Qu’est-ce qu’elles font, elles, quand ça leur arrive ? elles s’empiffrent de chocolat. Rendez-lui la pareille avec un Death by chocolate. (Cas graves : prenez des copeaux de chocolat blanc et doublez la dose de vodka.)

3. – Contrôle fiscal

Il n’y a pas grand chose à faire alors restez cool, servez-vous un Cuba Libre et sirotez-le ostensiblement, ça emmerde toujours ces enf*** de fonctionnaires socialisants qui portent un sous-pull rouge et une barbe en collier (moralement du moins). C’est qu’ils ne savent pas s’ils doivent le prendre ironiquement ou pas ; ils détestent ressentir ça. En cas de contrôle URSSAF : servez-en deux, offrez-en un cordialement au contrôleur, non sans avoir remplacé sa tranche de citron par une tranche de navet.

4. – Remords de la nuit précédente avec votre ex ?

Vous commencez à avoir des remords de la nuit précédente passée cyniquement avec votre ex qui, la pauvre, doit s’imaginer un retour de flamme romantique alors que vous vouliez juste retâter de son intimité chaude ? Punaisez sa photo au mur, lancez des fléchettes dessus en vous remémorant ce qui vous a fait rompre et servez-vous un French 75 — nommé d’après le canon — qui balaiera tous ces états d’âme.

5. – Présentation Powerpoint

Selon l’incompréhensible mode en vogue dans le merveilleux monde de l’entreprise, on vous oblige à faire des trucs ridicules digne d’un exposé de CM2 en ZEP pour présenter au projecteur un résumé qu’il suffirait d’expliquer en quelques phrases à n’importe qui d’à peu près équipé d’un cerveau et qui connait son métier ? en plus non, vous ne pourrez pas le faire sur votre mac avec Keynotes. Prenez quand même votre Macbook, ouvrez Emacs, commencez à taper \documentclass{slides} et commandez-vous un Kamikaze. À la fin, excusez-vous poliment de l’austérité de votre prestation en prétextant que les présentations Powerpoint sont contraires à vos convictions philosophiques parce qu’il faudrait les tester sur des animaux afin d’être sûr que ça ne liquéfie pas le cerveau. Invoquez le principe de précaution, interrogez-vous tout haut sur l’empreinte carbone de la police MS-Comics. Tout cela vous évitera peut-être d’aller au n°1 ci-dessus.

6. – Malade

Vous êtes malade, sans voix, avec un mal de gorge qui vous rend tout grognon et le nez qui coule ? Faites-vous prescrire et faire par une infirmière accorte autant que diplômée un Blueberry Tea. (En cas de cancer en phase terminale : remplacez le thé par une solution de chlorure de potassium, ça vous donne un Kevorkian Tea.)

7. – Réunion à la con

Une réunion inutile de 15 à 19 heures, insupportable, un truc où on se réunit pour se réunir ce qui permet de prendre en commun des décisions diluées si insignifiantes que personne sauf un syndicaliste de SUD n’aurait de toute façon l’idée de demander qui en est responsable ou comment elles ont été prises ? N’y allez pas sans vous préparer une Mort dans l’après-midi. Fonctionne aussi pour les conseils de classe si par malheur vous êtes prof. Quand on ne trouve pas d’absinthe, on met du Pernod, mais c’est moins bien.

8. – Vous n’auriez pas dû dire ça

Vous avez parlé de ce dont il ne fallait pas parler ? Que ce soit sa mère, sa poitrine, son nez, son chat, sa manie de bouffer n’importe quoi sur le pouce, de son troupeau d’amis envahissant ou de ses multiples activités – tri sélectif compris — pour sauver le monde ? Une seule solution, le Short fuse. Faites-en deux, ça aide à la réconciliation.

9. – Mauvaise nuit ?

Elle avait l’air mignon, mais elle s’est révélée aussi frigide et coincée qu’une planche esquimaude à découper le saumon ? Préparez deux Between the sheets, si le sien ne la décoince pas, le vôtre vous consolera. (Si elle est rousse, essayez avec des Slutty Redhead, si elle est blonde avec deux Blow me blondie.)

10. – Envie de taper ?

Envie de taper ? Ca peut-être, comme moi en écrivant ces lignes, parce que vous venez de voir par hasard Christine Boutin sur BFM-tv expliquer que l’inflation c’est très bien, la preuve ça lui a permis de payer sa maison. Décrispez la main et servez-vous autant de Planter’s punch qu’il le faut pour vous foutre complètement des affligeantes idioties que vous venez d’entendre.

11. – Défaite et calamité

Marine a perdu en 2012 ? Tsonga l’a emporté sur Federer ? L’équipe de France black-black-black l’a emporté sur les scandinaves ? Ne vous couvrez pas la tête de cendres, diluez vos larmes dans quelque chose d’encore plus salé, d’un peu amer et qui vous sera fidèle dans la défaite : un Salty Dog.

12. – Gueule de bois

Ça devait arriver. Le Red eye vous remettra peut-être d’aplomb.

Étiquetté : , ,
Titre :

Lien :

Description :

Fermer