Une amie m’écrit

Récit — Article écrit par le 17 juin 2010 à 11 h 15 min

L’apéro annulé putain ! Je suis dépassée par tout ça, ulcérée par le manque d’engagement des français. Je nous trouve tellement lâches… Je ne suis pas meilleure que les autres mais ces derniers temps, je ne supporte plus de m’auto-censurer.

Selon toi, une révolte efficace doit être emprunte de respect et de réflexion mais face à des comportements si violents, faisons-nous vraiment le poids avec notre « diplomatie » ? 

 

Bon… Ce serait bien déplacé de ma part de donner des conseils hautains, à la façon de ces bourgeois du style Stéphane Guillon et Gérard Miller qui méprisent les Céfrans qui se tapent toute la violence de l’immigration.

En effet je suis à Bruxelles dans un quartier sympa, dans un logement sympa… Mais voilà ce que je peux dire. J’ai vécu 1 an à Paris dans des conditions abominables de violence, de vide relationnel, spirituel, de vide « humain ». Il y a une pression très forte de l’immigration, qui est déjà très nombreuse, et qui continue, qui continue… Les « natifs » (comme toi et moi) sont souvent désemparés et ont le sentiment (justifié largement) d’être abandonné, que personne ne les comprend, alors que pourtant eux respectent toutes les règles et se conduisent modestement et respectueusement.

A terme il risque d’y avoir une catastrophe si ça continue. Je ne sais pas comment, mais ça risque. Je ne suis pas sûr. J’en parle souvent avec des gens ici. On pense que plusieurs chemins peuvent se tracer comme l’avait expliqué un blogueur (Vertumme): soit « Alger »: fuite massive des Blancs vers d’autres lieux, soit « Beyrouth »: démographie très forte chez les Muslims et très basse chez les Chrétiens ou assimilés Chrétiens, soit « Johannesburg »: les Blancs se replient dans des zones sécurisées, soit « Rio de Janeiro »: les Blancs vivent plutôt entre eux et les Favellas se démerdent, soit… Autre chose.

Ce qui est sûr c’est que s’il y a un affrontement physique (comme ce qui risquait d’arriver avec cet apéro saucisson-pinard), les Blancs ne sont pas préparés du tout à le gagner parce qu’ils ne sont pas solidaires, sur aucune base: ni raciale ni religieuse, ni territoriale, alors qu’en face les racailles sont solidaires sur ces 3 critères là. De plus, quand bien même les Blancs remporteraient des victoires brutales sur la racaille (racaille au sens large: racaille + sos racisme + haineux anti-France + putes a racailles etc…) eh bien cela se retourneraient contre eux parce que les médias filmeraient tout ça et dans le monde entier on accuserait les Blancs français de nazisme ou ce genre de chose.

Quoi qu’il en soit, ce qui semble le plus dangereux dans ces rapports, c’est la possibilité que quelques Blancs imbéciles jettent l’opprobre sur tous les Blancs par des actions inconsidérées… Je parle des petits cons qui font les warriors en pensant à la pétoire cachée dans la cave de leur maison de campagne, et qui se frottent les mains les intrépides, pas peur de la guerre civile moi, et qu’on va voir ce qu’on va voir… Les cons. Sait-on qu’en Algérie en 1962, sur le million d’Européens qui résidaient, pas un seul n’a pris le maquis pour entamer une guerre civile? Pas un! Alors qu’ils avaient en Algérie tout ce qu’ils possédaient. C’est pourquoi il n’y aura sans doute PAS de guerre civile, au sens ou on l’entend. Et que cette guerre civile sera en réalité une guerre des forces de l’ordre, contre toute la racaille de France, ces « forces du chaos ».

Cependant les racailles eux, s’en foutent. Que les sales Gouères se battent ou qu’ils ne se battent pas, ils sont les racailles, sur une logique de provocation permanente, de dégueulassement du territoire, de pourrissement des relations humaines, de salissement des femmes autant que faire se peut… Ils maximisent leur pouvoir de nuisance, c’est ça leur vocation. Et plus ils le font, plus la ligne de front, matérialisée par les forces de l’ordre, recule, et doute, et semble capituler… Parce qu’il faut bien comprendre leur mode de pensée. Pour eux, dans leur conception culturelle, dans leur rapport au monde, s’ils cognent un innocent et que celui ci ne réplique pas c’est que c’est une « victime » et que donc cette « hagra » est légitime. Et s’ils cognent un innocent et que celui ci réplique, alors c’est que celui ci fait le « warrior » et qu’alors sortir un couteau et planter est légitime. Et pourquoi ? Pourquoi pensent-ils comme ça ? Parce dans leur petite musique à eux, le mot « respect » n’a pas le même sens que chez nous, et c’est ici que se trouve le nerf, la base de tous les conflits depuis 30 ans avec les immigrés. Résumons le fossé crucial ici : POUR NOUS LE MOT RESPECT SIGNIFIE « LAISSER L’AUTRE EN PAIX ». POUR EUX LE MOT RESPECT SIGNIFIE « TENIR L’AUTRE EN RESPECT ». C’est alors qu’on comprend mieux les récriminations des petits cancrelats interviewés par le JT et Zone Interdite: « oué mé aussi la police y nous respectent pas tu vois… Si y a pas de réspé, peut pas y avoir de paix ».

Il me semble que ce problème d’apparence très simple recèle un soubassement étrange. Il semble que les racailles agissent de façon purement « objective », comme un programme informatique qui accomplit une opération. Je m’explique: les racailles viennent en majorité de familles nombreuses. Leurs parents, souvent honnêtes travailleurs, ne s’occupent pas bien d’eux. Et ainsi lâchés dans la nature, ils accomplissent ce que la nature fait toujours : remplir le vide, car la nature a horreur du vide. Est-ce que l’on me suit ? Imaginons que la France soit une personne douée d’intelligence. Et qu’elle exige que son peuple croit en Dieu et fasse de nombreux enfants… En effet cela a bien fonctionné depuis les Gaulois à peu près… Pendant 2000 ans on a toujours eu au moins 5 enfants par femme chez nous. D’ailleurs la France jusqu’en 1850 je crois était le pays le plus peuplé d’Europe. Pourquoi ? Parce que la mentalité Catholique exige que chaque enfant qui « arrive » suite aux ébats d’un couple marié, soit gardé. Ainsi les Catholiques Français ont peuplés leur pays. Les Cathos Irlandais, Italiens ont peuplés les Etats-Unis à partir de peu d’immigrés il ne faut pas l’oublier. Et les Français du Canada ? Au début ils étaient à peine 5000 là bas, et n’ont presque pas reçu d’apport de l’immigration métropolitaine. On leur a juste envoyés 800 filles d’un couvent au 17ème siècle, les fameuses « Filles du Roy ». Et ainsi ils se sont mariés et ont eu de nombreux enfants, jusqu’à constituer une nation de plusieurs millions d’individus quelques dizaines d’années plus tard.

De quoi crevez-vous ? Pourquoi étouffez-vous à Paris ? Peut être, je dis bien peut être, parce que ce que je pense moi n’est pas forcément valable pour les autres… Eh bien peut être étouffe-t-on d’avoir adopté un mode de vie qui n’est pas le bon. Les sorties, l’espoir de la « grande vie parisienne », le shopping, l’argent dépensé en pure perte dans des inepties… Tout cela laisse peu de place à deux questions primordiales : Que fais-je sur Terre, et que vais-je laisser après moi ?

Ces questions là, les racailles se les posent. Même inconsciemment, ils se les posent. Ainsi en découle tout leur comportement. Ils sont dans l’instinct de survie, alors que les Blancs de centre-ville sont dans l’instinct de mort. Mais… Il y a une petite différence entre les Blancs « hommes » et les Blancs « femmes »… Ces dernières, génétiquement, hormonalement, acceptent beaucoup moins facilement une résignation teintée de romantisme. Au bout d’un moment, la mélancolie ça va deux secondes… Elles doivent se reproduire, et si les Blancs s’y refusent, alors elles iront voir les immigrés. Ce qu’elles font. Et ça s’appelle le métissage. Ainsi les natives constituent souvent le « débouché » objectif de l’immigration. Une immigration massifiée, qui tourne vite « racaille » ou alors « immigration haineuse » peu de temps après son arrivée.

Ainsi que se passe-t-il ? Les immigrés, de leur point de vue, immigrent chez nous parce qu’ils viennent chercher plus ou moins l’eldorado. Mais en réalité, d’un point de vue « Objectif », d’un point de vue ou la France serait une personne douée d’intelligence, eh bien alors on peut dire que les immigrés viennent pour accomplir en France le comportement que cette dernière exige : avoir la Foi, et faire des enfants.

Il se passe une guerre des berceaux. Mais pas une guerre ou les gens sont opposés entre eux. Une guerre ou les gens sont opposés à eux-mêmes. Leur fibre « je suis sur Terre pour m’éclater », s’oppose à leur fibre « Avec l’aide de Dieu faut que je gagne de la thune, et élève une famille unie, nombreuse et heureuse »… Et bien sûr chez les Blancs c’est souvent la première fibre qui gagne. Chez les non-Blancs immigrés c’est le contraire.

En conclusion : chaque enfant que les Blancs se refusent à faire avec leur femme, ce sera un Immigré qui le fera avec sa femme à lui. Peut être avec une Blanche, même.

Alors pour te répondre… Aime ton homme et quitte Paris. C’est mon avis. Je peux me tromper. J’espère avoir répondu à ta question.

    18 commentaires

  • Blueberry dit :

    Ce sera Alger ET Johannesbourg/Rio. Les classes aisées partiront. Les classes moyennes essaieront de se regrouper entre elles dans des endroits sécurisés. Les classes les plus pauvres auront soit la chance de vivre déjà dans des campagnes désertées, soit seront éliminées ou assimilées.

    D’ailleurs c’est très exactement ce qui se passe aujourd’hui.

  • Vertumne dit :

    Il me semble que l’évolution de la société dépendra de la vigueur du fait religieux, en particulier de la solubilité de l’islam dans les DDH et la mondialisation heureuse. Si l’islam est plus ou moins absorbé (des musulmans semi-occidentalisés côtoyant des Français semi-islamisés) ce sera Rio puis Johannesburg. Si l’islam se raidit et se communautarise (et tout nous indique que c’est la tendance actuelle) ce sera Sarajevo puis éventuellement Islamabad.

    Dans tous les cas, si la dynamique sociétale héritée de la pax americana post s’affaisse à cause du lent déclin de l’influence des Etats Unis le risque d’affrontement civil est beaucoup plus fort.

  • Vertumne dit :

    « pax americana post-45″

    Désolé

  • Tomichi dit :

    Vertumne@

    Je ne pense pas que ça finira comme Sarajevo, car l’Islam n’est pas venu pour imposer sa loi mais pour profiter du système et raquer le modèle social le plus possible. Les prières dans les rues, c’est fait pour marquer le territoire, mais jamais ils n’essaieront d’imposer leur religion aux non-musulmans et à l’état français, ils ont trop besoin de la gamelle.
    Je pense comme Blueberry qu’on se dirige vers un mélange de Johannesburg et Rio, c’est que semble indiquer la tendance actuelle.

  • Panda Bourré dit :

    L’économie est déjà trop proche de son point d’effondrement pour qu’il soit possible d’aller vers Rio de façon durable. Même s’ils aimeraient qu’on continue de raquer, le simple poids des parasites nous entraînera plutôt vers Alger.

  • Grant dit :

    « s’ils cognent un innocent et que celui ci ne réplique pas c’est que c’est une « victime » et que donc cette « hagra » est légitime. Et s’ils cognent un innocent et que celui ci réplique, alors c’est que celui ci fait le « warrior » et qu’alors sortir un couteau et planter est légitime. »

    « Quoi qu’il en soit, ce qui semble le plus dangereux dans ces rapports, c’est la possibilité que quelques Blancs imbéciles jettent l’opprobre sur tous les Blancs par des actions inconsidérées… Je parle des petits cons qui font les warriors en pensant à la pétoire cachée dans la cave de leur maison de campagne »

    Surtout ne pas se battre, ne pas résister. Pensez-donc, les médias internationaux pourraient nous traiter de nazis! Quelle horreur…

    J’ai un peu de mal à suivre ta logique… (Xp m’avait déjà prévenu remarque: je suis trop con pour ce blog d’élite :)

  • Panda Bourré dit :

    C’est pourtant simple : si un groupe de « souchiens » font les « warriors » et s’en sortent (pas impossible d’ailleurs vu la valeur militaire de l’adversaire), la préoccupation principale de l’Etat sera de jeter leurs cadavres en pâture aux racailles le plus vite possible afin d’éviter des émeutes comme celles du Ramadan 2005 voire pire, des émeutes avec armes (celles de 2005 étant considérées comme un simple avertissement sans frais, les armes étant restées dans les caves cette fois là). Donc, si c’est pour se faire tirer dessus des deux côtés, bof…
    Surtout que le Général Bigeard est mort.

    • Grant dit :

      « la préoccupation principale de l’Etat sera de jeter leurs cadavres en pâture aux racailles le plus vite possible »

      Mouais, je vois pas très bien ce que tu veux dire par là…

      Donc en fait on phantasme sec sur « le grand jour de la libération » mais on incite à se courber de plus en plus, jusqu’à baiser le sol, le cul en l’air…

      Y a rien d’autre à faire de toutes façons n’est-ce pas ?

      • Panda Bourré dit :

        Je veux tout simplement dire que nous avons plus à redouter de nos élus et de leurs employés dont la gamelle serait mise en péril par un sursaut national. Et qu’entre la possibilité de continuer encore quelques années à se remplir les poches sur notre dos et l’issue improbable d’une guerre civile où ils auraient tout à perdre, le choix sera vite fait.
        Donc on ne phantasme pas sur « le grand jour de la libération », on se débrouille par tous les moyens pour ne plus être en position de subir toute cette merde.

  • Irena Adler dit :

    En tous les cas, je voulais dire « Bravo » et encore un grand « Merci » à Blueberry, pour avoir bien voulu intégrer Lounès dans l’équipe.
    Le jeune et non zombifié, non- « anarcho-balladurien » (expression déposée au panthéon de la blague par la Memento Mouloud TradeMark)Lounès Darbois, sauve l’honneur d’Ilys.

    J’ai dit.

  • Lounes Darbois dit :

    Non Irena, ILYS n’a jamais manqué d’honneur, et en vait bien avant que j’arrive.
    C’est la « spécificité » de chaque contributeur qui, mis ensemble, donne l’esthétique d’Ilys.

  • Irena Adler dit :

    Mon petit, sans vouloir vous offusquer, je connais Ilys depuis un peu plus longtemps que vous. A vrai dire, je vous ai même vu naître – enfin j’ai vu naître votre blog lounesdarboisbeaumont de hautetfort, sur lequel je vous avais même autrefois laissé un gentil commentaire – sans réponse – et ajouté à mes liens – sans contrepartie – (je tenais en ce temps, il est vrai, une sorte de bouge intitulé le Mimi’s Diogenes Club, qui n’était pas vraiment un lieu où inviter les enfants ^^), tout ceci bien avant que l’on parle de vous en ces eaux…

    De même, sans vouloir faire souffrir votre modestie, je ne crois pas trop m’avancer lorsque j’affirme que votre petite étoile particulière est aussi chaude et vivante en ce moment, que le coeur de certains autres arrive aujourd’hui à un stade de refroidissement critique, voire est déjà fossilisé.

    Regardez, je prends même le risque d’essuyer une riposte en retour, tant je me crois fondée à venir jusque dans la gueule du loup, exprimer ce jugement. ^^

  • Lounes Darbois dit :

    C’est toi la fille qui avait une photo ou l’on te voyait près d’un chat? Si c’est toi tu es fort jolie.

Laisser une réponse

Vous devez avoir un compte et être connecté pour poster un commentaire.

Trackbacks

Faire un trackback
Titre :

Lien :

Description :

Fermer